• FAQ traduction certifiée

    • Êtes-vous traductrice assermentée / expert judiciaire / agréée par la cour d’appel de Lyon pour la langue italienne ?

    Oui !

    Vous pouvez d’ailleurs facilement vérifier qui est inscrit sur la liste des experts de la cour d’appel de Lyon sur le site de la cour d’appel ainsi que sur le site de la Cour de cassation.

    • Combien va me coûter la traduction certifiée de mon document ?

    Évidemment, tout va dépendre du document (longueur de texte, mise en page, technicité…), c’est pourquoi je vous demande de m’envoyer par e-mail un scan ou au moins une photo de l’acte à traduire. Le tarif minimum applicable est de 50 euros TTC, à payer d’avance.

    • Pourquoi la traduction certifiée coûte-t-elle plus cher qu’une traduction simple ?

    Une traduction certifiée engage la responsabilité de son auteur. La moindre erreur peut avoir de lourdes conséquences. Rajoutons à cela la nécessité de respecter la mise en forme (processus qui peut parfois être même plus long que la traduction elle-même !), sans oublier le temps et le coût de l’impression, de l’apposition du tampon et des mentions requises et de l’envoi de la traduction : tout cela explique le coût supplémentaire qu’engendre une traduction certifiée.

    • Dans combien de temps ma traduction sera-t-elle prête ?

    Pour quelques pages, je propose généralement, sauf période d’absence, un délai maximal de 5 jours ouvrés à compter de la réception du paiement. En cas d’urgence, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer.

    • Avez-vous besoin des originaux des documents à traduire ?

    Les traductions certifiées sont demandées par des organismes très divers, dont les exigences varient. Un certain nombre d’administrations, ou certains fonctionnaires en particulier, refuseront les traductions qui ne sont pas accompagnées (de façon indissociable) de l’original.

    Je vous conseille donc, dans la mesure du possible (et sauf documents uniques ou difficiles à obtenir), de faire en sorte que votre original accompagne la traduction.

    Pour les actes de naissance à transmettre au Consulat italien dans le cadre d’une demande de naturalisation ou de transcription dans les registres, l’acte intégral original est obligatoire.

    Vous pouvez aussi demander une copie certifiée conforme de votre document à un notaire ou à une mairie.

    J’accepte aussi, selon le cas, de travailler à partir d’un document électronique, mais je décline alors toute responsabilité en cas de refus de la traduction (réédition de la traduction gratuite, hors frais de certification et d’envoi).

    • Je souhaite conserver mon original. Comment faire ?

    Vous pouvez me remettre votre original, dont je ferai une copie sur laquelle j’indiquerai que j’ai bien vu l’original, ce qui confère davantage de « légitimité » au document.

    En revanche, et même si cela reste rare, il peut arriver que certaines administrations refusent ce procédé. Dans ce cas, je réédite gratuitement la traduction pour la joindre à l’original (hors frais de certification et d’envoi).

    • J’ai besoin de plusieurs exemplaires. Dois-je payer plusieurs traductions ?

    Non : vous payez le premier exemplaire puis vous ne payez que les frais de réédition et de certification des exemplaires suivants (12 euros TTC par document).

    • Pouvons-nous procéder par courrier ?

    Oui ! Il vous suffit de m’envoyer votre original et je vous renvoie la traduction par courrier suivi.

    • Quelles sont les modalités de paiement ?

    Je privilégie les paiements par virement bancaire ou via la solution de paiement en ligne Lydia Pro (sans inscription). J’accepte aussi sur demande les paiements par chèque ou par espèces mais les délais de traitement sont alors plus longs.

    ×
    Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Aurélie Charvet pour traiter votre demande. La base légale du traitement est le consentement.
    
    Les données collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants : Aurélie Charvet.
    
    Les données sont conservées aussi longtemps que nécessaire pour fournir la prestation de traduction et jusqu’à ce que vous en demandiez la suppression.
    
    Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données.
    
    Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez me contacter à l’adresse contact@actraductions.com.